Stop au mépris et au dilettantisme ! Grégoire de Lasteyrie doit retrouver le chemin du dialogue social

Ce jeudi 4 février 2016, les personnels de la ville de Palaiseau font grève pour s’opposer aux décisions prises par le maire de Palaiseau et la droite palaisienne.

Depuis deux ans, la nouvelle équipe n’a de cesse de réduire les moyens alloués aux services publics :

  • Non remplacement des agents partant à la retraite
  • Non renouvellement des agents sous contrat précaire
  • Externalisation des services
  • Gestion inhumaine et chaotique des carrières

Au Conseil municipal du 18 janvier 2016, les groupes de l’opposition ont interpellé le maire sur la dégradation du dialogue social. Lors du dernier comité technique du 11 décembre, les représentants élus du personnel de la CGT et de la CFDT ont unanimement décidé de refuser de siéger déplorant le manque total d’écoute et de prise en compte de leurs propositions de la part de M. Grégoire de Lasteyrie.

A chaque fois, la réponse du maire fut un déni total sur l’air de « Tout va très bien Mme la Marquise » balayant toutes les inquiétudes d’un revers de main méprisant. A peine trois semaines plus tard, les personnels sont en grève !

Très loin des préoccupations des agents et des Palaisiens, M. de Lasteyrie n’a absolument pas pris la mesure du mécontentement. Tout en réduisant le nombre d’agents, il continue à exiger la même qualité de service. Ce qui est impossible sans provoquer souffrances professionnelles, doutes, démotivations et conflits.

Quoique puissent en penser M. de Lasteyrie et ses élus, les agents de la ville de Palaiseau, ne sont pas irresponsables. Ils connaissent les difficultés financières des collectivités. Ils connaissent aussi l’importance du rôle des services de proximité pour la qualité de vie des Palaisiens. Ils sont attachés à un service public de qualité et sont prêts à contribuer avec responsabilité à son amélioration.

Aucun maire ne peut gouverner une ville contre ses personnels. Si les personnels n’ont pas toujours raison, une équipe municipale qui les méconnaît se condamne à l’inefficacité.

Nous demandons une nouvelle fois à M. de Lasteyrie de retrouver le chemin d’un vrai dialogue social. Les beaux discours et les sourires ne suffiront pas à apaiser le malaise et la colère des agents.

Matthieu PASQUIO
Secrétaire de Section du PS de Palaiseau
@M_Pasquio
pspalaiseau@gmail.com

David BODET
Président du Groupe des élus Palaiseau Passionnément
@BodetDavid
david.bodet@mairie-palaiseau.fr

 Retrouvez le communiqué de presse en format PDF ici

Publicités
Cet article a été publié dans Communiqués de presse, La droite palaisienne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s