Retour sur le Conseil municipal du lundi 30 janvier.

​Conseil municipal express ce soir pour expédier des affaires courantes mais vos élus Palaiseau Passionnément continuent de travailler rigoureusement !

Pour résumer notre séance : 2 hommages et 2 débats remarqués ont eu lieu ce soir. 

Le premier hommage a été fait par le maire en début de conseil pour un ancien élu de droite, Bernard VIDAL, fidèle serviteur de Palaiseau, ancien adjoint aux Sports de 1995 à 2001, puis président de l’opposition municipale en 2001 et en 2008. L’ensemble des élus du Conseil municipal s’est associé aux propos du maire et à une minute de silence. Nous nous étions déjà associés à sa famille lors des obsèques et avons tenu à exprimer notre respect à Bernard VIDAL, malgré nos désaccords nombreux, dans notre tribune du magazine municipal de ce mois de février. 

Ensuite, au sujet d’une délibération dénommant 4 nouvelles voiries dans le quartier en construction de la ZAC de Polytechnique (Cours Gilbert SIMONDON, Rue Maria GOEPPERT-MAYER, Place Rose DIENG-KUNTZ et Cours Pierre VASSEUR), j’ai tenu à saluer la mémoire de Pierre VASSEUR, scientifique palaisien, décédé il y a à peine 2 ans, dans sa maison de Lozère. Le futur « Cours Pierre Vasseur », s’il n’est pas une rue destinée à la circulation, sera un axe central de circulation piétonne du futur quartier et sera utilisé pour l’adressage de nouvelles résidences étudiantes notamment. Un beau passage de témoin entre générations de scientifiques que Pierre aurait apprécié. Pierre était engagé en politique au sein du PS comme il s’est investi dans son métier de chercheur puis directeur des Laboratoires de l’école Polytechnique avec la volonté de réformer, d’aller de l’avant, le regard tourné toujours vers l’avenir. La section socialiste de Palaiseau s’est rajeuni mais elle conserve respect et attention envers ceux qui ont fait l’histoire de notre Parti et de notre ville. Pierre était de ceux là. Au nom de la section PS de Palaiseau, j’ai remercié ce soir le maire d’accorder sa place à ce scientifique engagé. J’ai demandé que sa famille socialiste, en lien avec ses filles bien évidemment, soient associée le cas échéant à l’hommage qui pourrait lui être rendu au moment de l’ouverture de ce Cours.

Un débat consensuel sur le PLU intercommunal ou plutôt sur le refus de transfert de la compétence urbanisme à la CPS a également eu lieu. Le maire a exposé les raisons légales de cette délibération que tous les 27 maires présentent avant les délais légaux que la loi ALUR a fixé suite à un assouplissement de l’automaticité du transfert des PLU des communes aux agglos, en fonction des débats avec les élus locaux. J’ai souhaité (une fois n’est pas coutume) aller dans son sens pour expliquer que notre nouvelle agglo née il y a 1 an devait se concentrer sur le transfert de compétences avec priorité aux politiques publiques du quotidien des habitants (voiries, équipements culturels) à court terme, même si sur le long terme, le pilotage stratégique des règles d’urbanisme à l’échelle de l’agglomération sera utile, notamment pour une bonne articulation avec le Plan Local de l’Habitat. L’intégration de compétences doit se faire avec ambition et vision pour le territoire mais aussi avec méthode, pas après pas.

Enfin, par l’intermédiaire d’une question orale commune, j’ai porté la voix des groupes de l’opposition sur les projets immobiliers de la majorité municipale en centre et sur une vérité des chiffres ! Las, sur toutes les opérations, le maire a prétexté d’une agitation politicienne de notre part…en se défaussant de ses propres responsabilités. Un peu court ! Pour les îlots Tronchet et Ferrié, c’est pas moi c’est l’Etablissement Public Foncier de la Région Ile de France. Pour le site de l’ex-DDE, c’est le Département. Pour le site de l’ex-hôtel des impôts, c’est l’Etat. Pour Blaise Pascal, c’est un promoteur. Au final il n’a été clair que sur un seul sujet : il n’y a aucun projet immobilier sur le site de l’ecole maternelle Bara a-t-il dit… Nous ne connaissons donc toujours pas son vrai projet sur ce site après la fermeture de l’école votée en décembre dernier…

Le problème des questions orales, c’est que nous ne pouvons en débattre après la réponse du maire…ça sera pour un prochain Conseil, qui lui s’annoncera plus long fin février !

Ce n’est que partie remise, Monsieur le Maire !

Matthieu Pasquio

Secrétaire de section du PS de Palaiseau

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s