Affichages électoraux : réponse au maire

Grégoire de Lasteyrie a communiqué dans la presse (Le Parisien) et sur les réseaux sociaux pour rappeller à la loi les organisations politiques qui collent en dehors des panneaux d’affichage libre. Des courriers juridiques ont à cet effet été transmis à toutes les organisations avec des photos des emplacements incriminés.

Retrouvez ci-dessous le courrier de la section PS de Palaiseau en réponse au maire : 

Monsieur le Maire, 

Nous avons bien reçu votre courrier daté du 21 mars dernier, certes envoyé ce jour-là sur les réseaux sociaux et auprès du Parisien Essonne, mais que nous n’avons reçu que le 25 mars dans notre boîte aux lettres, pourtant distante d’à peine 50 mètres de l’Hôtel de Ville. Nous prenons acte de votre courtoisie, mais doutons de sa sincérité au vu du « buzz » que vous avez préféré faire autour de votre courrier juridique sans en parler de vive voix aux militants des différents partis politiques présents à Palaiseau. Nous nous croisons pourtant régulièrement. 

Les élections sont toujours un moment intense de la vie démocratique notre commune. Aujourd’hui, les nombreux partisans présents à Palaiseau sont engagés par convictions dans la campagne présidentielle. Nous nous en réjouissons car cela est de nature à inciter la participation citoyenne. Néanmoins, l’expression de la démocratie a ses limites et vous avez raison de rappeler les règles. 

La pratique palaisienne traditionnelle autour du collage est un mode d’expression et d’instants de cohésion militante qui ne saurait connaître de débordements. Pour ce qui nous concerne, nous y veillons. Nous regrettons les éventuels écarts constatés. Nous entendons continuer notre pratique militante dans le respect du cadre de vie de notre commune. Nos militant.e.s sont invité.e.s à coller sur les panneaux réservés à cet effet et sont incité.e.s fortement à utiliser des sacs poubelles pour les affiches qui restent au sol selon la pratique d’autres militant.e.s. Surtout, je pense que nous nous rejoignons pour faire cesser la pratique systématique du collage sauvage par le FN dans notre ville. Ce parti, inexistant à Palaiseau, dépasse les bornes régulièrement. Nous les combattons sur le terrain des idées et des affiches.

La saleté de la ville ne se résume pas aux périodes électorales. Ce sont principalement vos choix budgétaires qui ont affecté la voirie. Nous déplorons l’état général des rues de notre ville qui s’est dégradé depuis 3 ans et qui ne semble pas suivi par l’équipe municipale. De plus, vous n’engagez aucune action contre les affichages publicitaires sauvages accrochés au mobilier urbain qui affectent l’espace public. 

Nous dénonçons les restrictions d’expression que vous avez décidé. Certains panneaux d’expression libre enlevés n’ont pas été remis en place (ex : devant le Ferry), des quartiers en sont dépourvus (ex : Joncherettes ou autour des 3 Gares RER) et aucun n’a été installé dans les nouveaux quartiers (ex : Camille Claudel ou Clos Berthelot). Plutôt que de faire une chasse légitime à l’affichage sauvage, réfléchissons ensemble comment amplifier dans la ville cette nécessaire liberté d’expression. Sauf à croire que vous voulez restreindre la vie partisane de notre commune ou seulement faire un coup de communication. 

Je vous prie de croire en l’expression de nos sentiments distingués.

Matthieu PASQUIO

Secrétaire de la section PS de Palaiseau 

Advertisements
Cet article a été publié dans Campagnes, La droite palaisienne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s